Rainer Maria Rilke (1875-1926) : L’Ange du méridien (cathédrale de Chartres)

ange du méridien


Dans la trombe assaillant la forte cathédrale
Comme un dénégateur qui pense et qui repense,
On se sent tout à coup plus tendrement guidé,
Du fait de ton sourire, en ta direction :

Toi l’ange qui souris, figure qui ressent,
Et dont la bouche unique est faite de cent bouches :
Ne remarques-tu point comment pour toi nos heures
Vont glissant tout le long du plein cadran solaire,

Où le nombre du jour se tient, entier, ensemble,
Pareillement réel, en profond équilibre,
Toute heure étant tenue, croit-on, pour mûre et riche ?

Que sais-tu, toi qui es de pierre, de notre être ?
Ton visage est peut-être encor plus radieux,
Quand entrant dans la nuit, tu montres le cadran.


Im Sturm, der um die starke Kathedrale
wie ein Verneiner stürzt der denkt und denkt,
fühlt man sich zärtlicher mit einem Male
von deinem Lächeln zu dir hingelenkt:

lächelnder Engel, fühlende Figur,
mit einem Mund, gemacht aus hundert Munden:
gewahrst du gar nicht, wie dir unsre Stunden
abgleiten von der vollen Sonnenuhr,

auf der des Tages ganze Zahl zugleich,
gleich wirklich, steht in tiefem Gleichgewichte,
als wären alle Stunden reif und reich.

Was weißt du, Steinerner, von unserm Sein?
und hältst du mit noch seligerm Gesichte
vielleicht die Tafel in die Nacht hinein?

(in Neue Gedichte, 1907)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :