Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Pietà

agnolo-bronzino-la-pieta-avec-marie-madeleine-1529


Ainsi donc de nouveau, Jésus, vois-je tes pieds
Qui d’un jeune homme étaient les pieds en ce temps où
Les dénudant, timidement, je les lavais ;
Ah, comme en mes cheveux ils étaient emmêlés
Pareils au blanc gibier dans le buisson d’épines !

Ainsi jamais aimés, Jésus, vois-je tes membres
Pour la première fois dans cette nuit d’amour.
Nous n’avons à ce jour jamais ensemble gi ;
Et ce moment n’est fait que de surprise et veille.

Mais regarde, tes mains ont été saccagées ‒ :
Point par moi, mon Aimé, je ne t’ai point mordu.
Ton cœur est là, ouvert, on y peut pénétrer :
J’aurais dû y avoir, moi seule, droit d’entrée.

Te voici fatigué, et fatiguée, ta bouche
N’éprouve point d’envie pour ma dolente bouche ‒.
Ô Jésus, ô Jésus, quand donc fut-ce notre heure ?
Comment tous deux mourir prodigieusement ?


So seh ich, Jesus, deine Füße wieder,
die damals eines Jünglings Füße waren,
da ich sie bang entkleidete und wusch;
wie standen sie verwirrt in meinen Haaren
und wie ein weißes Wild im Dornenbusch.

So seh ich deine niegeliebten Glieder
zum erstenmal in dieser Liebesnacht.
Wir legten uns noch nie zusammen nieder,
und nun wird nur bewundert und gewacht.

Doch, siehe, deine Hände sind zerrissen –:
Geliebter, nicht von mir, von meinen Bissen.
Dein Herz steht offen und man kann hinein:
das hätte dürfen nur mein Eingang sein.

Nun bist du müde, und dein müder Mund
hat keine Lust zu meinem wehen Munde –.
O Jesus, Jesus, wann war unsre Stunde?
Wie gehn wir beide wunderlich zugrund.

(in Neue Gedichte, 1907)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :