Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Apollon jeune / Früher Apollo

apollo_of_the_belvedere


Comme au travers, parfois, de la ramure encore
Sans verdure, un matin transparaît, déjà tout
Relevant du printemps : il n’y a, dans sa tête,
Rien qui puisse empêcher que par sa fulgurance

Tout poème nous touche à coups presque mortels ;
Car il n’est d’ombre encore en son expression,
Pour le laurier encore est trop fraîche sa tempe,
Et ce n’est que plus tard que venue des sourcils

S’élèvera la roseraie à hautes tiges,
Dont le feuillage, feuille à feuille, libéré,
Viendra se rassembler sur la tremblante bouche

Pour l’heure encore inerte, et vierge, et éclatante,
Et qui ne va buvant qu’autant qu’elle sourit
Tout comme si son chant lui était instillé.


Wie manches Mal durch das noch unbelaubte
Gezweig ein Morgen durchsieht, der schon ganz
im Frühling ist: so ist in seinem Haupte
nichts was verhindern könnte, daß der Glanz

aller Gedichte uns fast tödlich träfe;
denn noch kein Schatten ist in seinem Schaun,
zu kühl für Lorbeer sind noch seine Schläfe
und später erst wird aus den Augenbraun

hochstämmig sich der Rosengarten heben,
aus welchem Blätter, einzeln, ausgelöst
hintreiben werden auf des Mundes Beben,

der jetzt noch still ist, niegebraucht und blinkend
und nur mit seinem Lächeln etwas trinkend
als würde ihm sein Singen eingeflößt.

(in Neue Gedichte, 1907)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :