Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Le Prisonnier II / Der Gefangene II

le-prisonnier-de-chillon-eugene-delacroix-1834


Imagine ce qui pour l’heure est ciel et vent,
et souffle pour ta bouche, et pour tes yeux clarté,
fait pierre jusqu’autour de ce lieu minuscule
où se trouve ton cœur, où se trouvent tes mains ;

et que ce qui pour l’heure en toi se dit « matin »,
qui le sera plus tard, l’an prochain, puis encore ‒
se transforme en blessure ‒ en toi ‒, pleine de pus,
s’enflant en apostume et ne perçant jamais ;

et que cela qui fut soit une errance qui
aille ‒ en toi ‒ divagante et que ta chère bouche
qui ne riait jamais écume de gros rires ;

et que ce qui fut Dieu ne soit que ton gardien,
et fonce méchamment dans le pire des trous
l’ordure de son œil ; et que pourtant tu vives.


Denk dir, das was jetzt Himmel ist und Wind,
Luft deinem Mund und deinem Auge Helle,
das würde Stein bis um die kleine Stelle
an der dein Herz und deine Hände sind.

Und was jetzt in dir morgen heißt und: dann
und: späterhin und nächstes Jahr und weiter –
das würde wund in dir und voller Eiter
und schwäre nur und bräche nicht mehr an.

Und das was war, das wäre irre und
raste in dir herum, den lieben Mund
der niemals lachte, schäumend von Gelächter.

Und das was Gott war, wäre nur dein Wächter
und stopfte boshaft in das letzte Loch
ein schmutziges Auge. Und du lebtest doch.

(in Neue Gedichte, 1907)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :