Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Le porte-drapeau / Der Fahnenträger

porte-drapeau


Tout est, au sentiment des autres, granuleux
sans intérêt : du fer, du cuir et du tissu.
Si à l’occasion le flatte un plumet mou,
tout un chacun se sent très seul et sans amour ;
cependant que lui porte, à l’instar d’une femme,
le drapeau, revêtu de son habit de fête.

En sa compacité le suit la lourde soie,
dont parfois les bouillons lui coulent sur les mains.

Lui seul peut distinguer, quand il ferme les yeux,
un sourire : il ne doit jamais l’abandonner.

À l’instant que survient la foudre des cuirasses
qui, combattant, l’agrippe afin de la lui prendre ‒ :

il peut, c’est là son droit, l’arracher à sa hampe,
comme il l’arracherait à sa virginité,
afin de la garder sous sa tunique d’arme.

Et c’est, cela, courage et gloire aux yeux d’autrui.


Die Andern fühlen alles an sich rauh
und ohne Anteil: Eisen, Zeug und Leder.
Zwar manchmal schmeichelt eine weiche Feder,
doch sehr allein und lieb-los ist ein jeder;
er aber trägt – als trüg er eine Frau –
die Fahne in dem feierlichen Kleide.

Dicht hinter ihm geht ihre schwere Seide,
die manchmal über seine Hände fließt.

Er kann allein, wenn er die Augen schließt,
ein Lächeln sehn: er darf sie nicht verlassen. –

Und wenn es kommt in blitzenden Kürassen
und nach ihr greift und ringt und will sie fassen -:

dann darf er sie abreißen von dem Stocke
als riß er sie aus ihrem Mädchentum,
um sie zu halten unterm Waffenrocke.

Und für die Andern ist das Mut und Ruhm.

(in Neue Gedichte, 1907)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :