Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Fontaine romaine / Römische Fontäne

fontaine-villa-borghese


Deux bassins, le premier surplombant le second,
sortant d’une margelle en marbre, vieille et ronde,
et de celui d’en-haut, l’eau doucement s’incline
vers l’eau qui, au-dessous, se tient en son attente,

et muette au-devant de qui doucement parle,
confidentiellement, comme au creux de la paume,
derrière la verdure et l’ombre lui montrant
le ciel à la façon d’une chose inconnue ;

elle-même sereine, en la vasque superbe,
s’étalant sans regret ‒ d’un cercle il sort un cercle ‒,
quelquefois seulement rêveuse, goutte-à-goutte

se propageant parmi les draperies de mousse
vers le dernier miroir, lequel doucement fait
sourire par degrés le fond de son bassin.


Zwei Becken, eins das andre übersteigend
aus einem alten runden Marmorrand,
und aus dem oberen Wasser leis sich neigend
zum Wasser, welches unten wartend stand,

dem leise redenden entgegenschweigend
und heimlich, gleichsam in der hohlen Hand,
ihm Himmel hinter Grün und Dunkel zeigend
wie einen unbekannten Gegenstand;

sich selber ruhig in der schönen Schale
verbreitend ohne Heimweh, Kreis aus Kreis,
nur manchmal träumerisch und tropfenweis

sich niederlassend an den Moosbehängen
zum letzten Spiegel, der sein Becken leis
von unten lächeln macht mit Übergängen.

(in Neue Gedichte, 1907)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :