Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Léda / Leda

leda-leon-riesener-1840


(Sur le mythe de Jupiter et de Léda)

Quand tout à son désir le dieu vint dans le cygne,
il fut presque effrayé de le trouver si beau.
Il se laissa, confus, tout disparaître en lui.
Mais sa ruse déjà le portait à agir,

avant même qu’il eût goûté le ressenti
du nouvel avatar. Et celle qui béait
reconnut qui venait sous la forme du cygne,
sachant depuis longtemps qu’il voulait une chose

qu’elle ne pouvait plus, confuse en son rejet,
dissimuler. Le dieu descendit, allongeant
son cou parmi la main faiblissant toujours plus,

et il s’abandonna dans le corps de l’amante.
Et ce ne fut qu’alors qu’il jouit de ses plumes,
et qu’il fut vraiment cygne en son giron de femme.


Als ihn der Gott in seiner Not betrat,
erschrak er fast, den Schwan so schön zu finden;
er ließ sich ganz verwirrt in ihm verschwinden.
Schon aber trug ihn sein Betrug zur Tat,

bevor er noch des unerprobten Seins
Gefühle prüfte. Und die Aufgetane
erkannte schon den Kommenden im Schwane
und wußte schon: er bat um eins,

das sie, verwirrt in ihrem Widerstand,
nicht mehr verbergen konnte. Er kam nieder,
und halsend durch die immer schwächre Hand

ließ sich der Gott in die Geliebte los.
Dann erst empfand er glücklich sein Gefieder
und wurde wirklich Schwan in ihrem Schoß.

(in Der neuen Gedichte anderer Teil, 1908)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :