Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Dit des trois vifs et des trois morts / Legende von den drei Lebendigen und den drei Toten

les-trois-vifs-et-les-trois-morts


(Sur le dit des trois vifs et des trois morts)

Trois seigneurs ayant fauconné
allaient gaiement à leurs agapes.
Le vieux dit « halte », et le suivirent
les cavaliers. Ils s’arrêtèrent
devant le triple sarcophage

qui triplement puant trouva
chemin des bouches, nez, regards ;
sur l’heure ils surent qu’y gisaient
trois morts rassis, à mi-déclin,
horribles dans leur abandon.

Les chasseurs avaient l’ouïe seule
de propre sous leurs oreillères.
Mais le vieillard y siffla son :
« Ils ne passaient pas par le chas,
et jamais ils n’y passeront. »

De clair, leur restait le toucher,
puissant et chaud de chasse encore ;
mais un froid s’en était saisi,
coulant sa glace en leur sueur.


Drei Herren hatten mit Falken gebeizt
und freuten sich auf das Gelag.
Da nahm sie der Greis in Beschlag
und führte. Die Reiter hielten gespreizt
vor dem dreifachen Sarkophag,

der ihnen dreimal entgegenstank,
in den Mund, in die Nase, ins Sehn:
und sie wussten es gleich: da lagen lang
drei Tote mitten im Untergang
und ließen sich grässlich gehn.

Und sie hatten nur noch ihr Jägergehör
reinlich hinter dem Sturmbandlör;
doch da zischte der Alte sein:
– Sie gingen nicht durch das Nadelöhr
und gehen niemals – hinein.

Nun blieb ihnen noch ihr klares Getast,
das stark war vom Jagen und heiß;
doch das hatte ein Frost von hinten gefasst
und trieb ihm Eis in den Schweiß.

(in Der neuen Gedichte anderer Teil, 1908)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :