Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Chat noir / Schwarze Katze

chat-noir


Un fantôme est encore à l’image d’un lieu
où ton coup d’œil se cogne accompagné d’un son ;
sur le noir, cependant, de ce pelage-là,
vient s’émousser le plus perçant de tes regards :

pareil au forcené, qui touchant au plus fort
de son emportement trépigne dans le noir,
et qui dans sa cellule à capitons buvards
subitement s’arrête et lâche sa vapeur.

Tous les regards qui ont un jour croisé sa route,
on a l’impression qu’il en est receleur,
pour, en tirant parti, menaçant, mécontent,
se tenir aux aguets, et dormir avec eux.
Mais voici que d’un coup, comme au réveil, il tourne
son visage qu’il plonge en plein milieu du tien :
c’est là que tu perçois de nouveau ton regard,
dans l’ambre jaune des joyaux ronds de ses yeux
‒ et cela tout à trac ; où il est incrusté
pareil à un insecte aujourd’hui disparu.


Ein Gespenst ist noch wie eine Stelle,
dran dein Blick mit einem Klange stößt;
aber da, an diesem schwarzen Felle
wird dein stärkstes Schauen aufgelöst:

wie ein Tobender, wenn er in vollster
Raserei ins Schwarze stampft,
jählings am benehmenden Gepolster
einer Zelle aufhört und verdampft.

Alle Blicke, die sie jemals trafen,
scheint sie also an sich zu verhehlen,
um darüber drohend und verdrossen
zuzuschauern und damit zu schlafen.
Doch auf einmal kehrt sie, wie geweckt,
ihr Gesicht und mitten in das deine:
und da triffst du deinen Blick im geelen
Amber ihrer runden Augensteine
unerwartet wieder: eingeschlossen
wie ein ausgestorbenes Insekt.

(in Der neuen Gedichte anderer Teil, 1908)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :