Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Matin vénitien / Venezianischer Morgen

le-grand-canal-a-venise-paul-signac-1905


Pour Richard Beer-Hofmann

Privilège princier, les fenêtres toujours,
voient ce qui, quelquefois, souscrit à nos efforts :
la ville, qui toujours, à l’endroit qu’un reflet
donne, tombé de ciel, contre un flux pressenti,

se forme derechef, mais sans être jamais.
Tout matin doit d’abord lui montrer les opales
qu’elle portait la veille, et tirer du canal
des effets de miroir en leur alignement,
et lui remémorer toutes les autres fois :
alors, elle s’admet, se souvient d’elle-même

à l’instar d’une nymphe ayant accueilli Zeus.
La pendeloque à son oreille retentit ;
mais elle porte haut San Giorgio Maggiore
et sourit, indolente, à cette belle chose.


Richard Beer-Hofmann zugeeignet

Fürstlich verwöhnte Fenster sehen immer,
was manchesmal uns zu bemühn geruht:
die Stadt, die immer wieder, wo ein Schimmer
von Himmel trifft auf ein Gefühl von Flut,

sich bildet ohne irgendwann zu sein.
Ein jeder Morgen muß ihr die Opale
erst zeigen, die sie gestern trug, und Reihn
von Spiegelbildern ziehn aus dem Kanale
und sie erinnern an die andern Male:
dann giebt sie sich erst zu und fällt sich ein

wie eine Nymphe, die den Zeus empfing.
Das Ohrgehäng erklingt an ihrem Ohre;
sie aber hebt San Giorgio Maggiore
und lächelt lässig in das schöne Ding.

(in Der neuen Gedichte anderer Teil, 1908)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :