Rainer Maria Rilke (1875-1926) : Chasse au faucon / Falken-Beize

fauconnerie-frederic-ii


Cela suppose, être empereur, que l’on surmonte
sans broncher mainte chose, et d’agir en secret :
pénétrant dans la tour, de nuit, le chancelier
le trouvait qui parlait du traité hardi, noble,
___de la chasse au faucon

au secrétaire connivent ; car il avait
dans la salle à l’écart pendant nombre de nuits
lui-même, mainte fois amené l’animal,
qui, n’étant pas encore habitué à l’homme,

demeurait étranger, et niais, et cillé.
Et il n’avait jamais hésité à bannir
les projets qui d’un coup lui venaient à l’esprit
non plus que les tréfonds profonds carillonnants
___de tendres souvenirs,
pour l’amour de ce jeune apeuré de faucon

dont il voulait saisir, sans s’en exonérer,
___le cœur et les tourments.
Ainsi lui sembla-t-il qu’il volait avec lui,
lorsque l’oiseau, que les seigneurs louangent tant,
s’élançant de sa main, resplendissant, là-haut,
un matin de printemps ressenti de concert,
à l’image d’un ange assaillit le héron.


Kaiser sein heißt unverwandelt vieles
überstehen bei geheimer Tat:
wenn der Kanzler nachts den Turm betrat,
fand er ihn, des hohen Federspieles
kühnen fürstlichen Traktat

in den eingeneigten Schreiber sagen;
denn er hatte im entlegnen Saale
selber nächtelang und viele Male
das noch ungewohnte Tier getragen,

wenn es fremd war, neu und aufgebräut.
Und er hatte dann sich nie gescheut,
Pläne, welche in ihm aufgesprungen,
oder zärtlicher Erinnerungen
tieftiefinneres Geläut
zu verachten, um des bangen jungen

Falken willen, dessen Blut und Sorgen
zu begreifen er sich nicht erließ.
Dafür war er auch wie mitgehoben,
wenn der Vogel, den die Herren loben,
glänzend von der Hand geworfen, oben
in dem mitgefühlten Frühlingsmorgen
wie ein Engel auf den Reiher stieß.

(in Der neuen Gedichte anderer Teil, 1908)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :