La rivière à l’envers


… L’imaginer goutte inversée qui tombe
grosse au départ s’amenuisant pendant sa chute,
la source originelle étant mer en amont,
source la mer consécutive ;

entre les deux, chemine et rabougrit,
de paragraphe en phrase,
puis mot,
syllabe,

au terme gueule ouverte et le brochet dentu.

(© LEM 12 août 2017)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :