Marion Poschmann (née en 1969) : Bâtard / Bastard

Qui est Marion Poschmann ?


Terrains marécageux. Quelqu’un étend des semelles de feutre
sur le fil sur son balcon vitré. De la laine s’égoutte.
Du linge fane au vent. Quelqu’un coupe du lilas couleur lilas
dans le parc municipal et l’emporte au bus. Jeu utopique.
Les habits du logos sont jetés et les sièges des bus ont désormais
un excellent capitonnage.

Modèles logistiques, tissus tsaristes, monde en dés.
Bille. Bloc. Deux hommes font des grillades en bordure de parking,
la poste vend de la soupe en sachet, des graines de légumes, tout cela
est vrai. Mesures de confiance : les jardins sont
entourés de cordelette. Le Café Marzipan
n’existe plus.

Sable. Brique. Ville nivelée. Grilles peintes en rose
et couleur lilas, rayons métalliques de ce soleil d’est
qui persiste à se lever. Paysage, ô panorama de langage
du logos créateur. Paysage, deux moitiés, devant, derrière.
Comment l’espace cède et attire les choses : forêt permanente. Espaces ouverts.
Avant et maintenant.


Sumpfländereien. Jemand hängt filzene Einlegesohlen
in seinem verglasten Balkon an die Leine. Wolle tropft.
Wäsche verblüht im Wind. Jemand bricht fliederfarbenen Flieder
im Stadtpark und trägt ihn zum Bus. Ein utopisches Spiel.
Die Gewänder des Logos sind abgeworfen, und Buspolster jetzt
am besten gekleidet.

Logistische Muster, zaristische Stoffe, gewürfelte Welt.
Klotz. Block. Zwei Männer grillen am Parkplatzrand,
die Post verkauft Tütensuppen, Gemüsesamen, das alles
ist wahr. Vertrauensbildende Maßnahmen: Vorgärten werden
mit Bindfaden eingefaßt. Das Café Marzipan
gibt es nicht mehr.

Sand. Backstein. Eingeebnete Stadt. Rosa und fliederfarben
gestrichene Gittertore, Metallstrahlen jener Sonne des Ostens,
die immerzu aufgeht. Landschaft, o Sprachpanorama
des Logos creator. Landschaft, halbierte, in Vorder- und Rückseite.
Wie der Raum nachgibt und Dinge hervorlockt: Dauerwald. Freiflächen.
Vormals und jetzt.


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :