Irena Habalik (née en 1955) : Rapport de nuit / Nachtbericht

Qui est Irena Habalik ?

Ouverture De La Porte Blanche Dans La Chambre Noire Avec Brillant De La  Lumière Du Soleil - L'image Concept Banque D'Images Et Photos Libres De  Droits. Image 65596778.


Je donne forme à la nuit jusqu’à la parfaire
je jette une gerbe de mots dedans regarde
elle prend d’une secousse je repousse
l’obscurité tu viens sans qu’on t’appelle
tu dis de ta fièvre je prends mesure
au plat de ma main non sans chic ni truc
des asters nichent dans des cheveux de femmes
nous farfouillons dans le nid de la nuit picorons
l’écho sur les branches gazouillant de smartphones
posés les oiseaux pique-niquent un randonneur à
casquette et charrette débarque dans la vallée et
attend plus légers que rires de merle volettent
des restes de plis terrestres nu comme un ver
tu quittes ta peau roules direct dans la mienne
éperdu de sommeil tu grommelles trop jeune
je ne sais rien encore du cocon du bonheur
mais je prends à ton corps la mesure du jour
à la lumière derrière la serrure au poème

Ich knete forme die Nacht bis sie taugt
ich werfe ein Wortgeflecht in die Mitte und sieh
es gedeiht mit einem Ruck schiebe ich
die Dunkelheit hinüber du kommst ungerufen
du sagst dein Fieber messe ich
an meiner flachen Hand mit Schick und Trick
nisten Astern in Frauenhaaren
wir wühlen im Nest der Nacht und picken
aus den Ästen das Echo von Handygezwitscher
die Vögel picknicken im Sitzen ein Wanderer mit
Mütze und Karren bricht ins Tal ein und
wartet leichter als das Amsellachen flattern
Reste aus den Erdenfalten splitternackt
fährst du aus der Haut direkt in die meine
schlafverloren murmelst du zu jung
noch weiß ich nichts vom Glücksgespinst
aber den Tag messe ich an deinem Leib
an dem Licht hinter dem Riegel am Gedicht


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.


 

%d blogueurs aiment cette page :