Catulle, LV : à son ami Camerius qui se cachait

Bon : s’il te plaît – mais sans vouloir t’enquiquiner –,
Me diras-tu enfin où tu t’es mis à l’ombre ?
Je t’ai cherché partout : au Petit Champ de Mars,
Au Cirque, j’ai fouillé toutes les librairies,
J’ai poussé jusqu’au temple du grand Jupiter –
Personne ! et sur le mail du cirque de Pompée,
J’ai abordé tout ce que j’ai trouvé de filles :
Mais à ton nom, l’ami, pas une pour rougir.
J’étais là qui criais, m’obstinant : « Rendez-moi
Mon Camerius, mauvaise troupe que vous êtes ! »
– En se dépoitraillant, l’une qui me répond :
« Il joue à cache-cache entre mes nénés roses ! »
– Bref : c’est, te supporter, un des travaux d’Hercule…
Ferais-tu donc ton fier, en te dissimulant ?
À l’avenir, fais part de tes déplacements :
Du nerf, sois franc, n’aie pas peur du grand jour !
Serait-ce une banche poulette qui t’encage ?
Si te voilà paralysé de la mâchoire,
Tu vas gâcher tous les profits de tes amours,
Car Vénus fait grand cas des langues bien pendues.
Mais soit : garde les dents serrées, si tu préfères !
– Mais alors, sois le confident de mes amours.

***

Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.
Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

***

Oramus, si forte non molestum est,
demonstres ubi sint tuae tenebrae.
te Campo quaesivimus minore,
te in Circo, te in omnibus libellis,
te in templo summi Jouis sacrato.
in Magni simul ambulatione
femellas omnes, amice, prendi,
quas vultu uidi tamen sereno.
avelte, sic ipse flagitabam,
Camerium mihi pessimae puellae.
quaedam inquit, nudum reducta pectus
‘en hic in roseis latet papillis.’
sed te jam ferre Herculi labos est;
tanto te in fastu negas, amice.
dic nobis ubi sis futurus, ede
audacter, committe, crede luci.
nunc te lacteolae tenent puellae?
si linguam clauso tenes in ore,
fructus proicies amoris omnes.
verbosa gaudet Venus loquella.
vel, si vis, licet obseres palatum,
dum nostri sis particeps amoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :