Deux épitaphes scatologiques de l’Antiquité romaine


___Passant, ne pisse pas
sur ce tombeau : c’est ma prière
d’homme gisant ici sous terre.
___Mais si tu es bon gars :
Trinque, bouteille débouchée,
Et verse-m’en une lampée.


Abstiens-toi de pisser, passant, sur ce tombeau :
Si tu veux à la morte être plus plaisant : chie.
Ouste, chieur : ici, c’est la tombe d’Ortie¹,
N’y lâche pas ton cul, sinon gare à ta peau !

¹ : Urtica, en latin. C’est un nom de famille attesté dans plusieurs inscriptions.

Hospes, ad hunc tumulum ne meias ossa precantur
tecta hominis. Set si gratus homo es, misce bibe da mi.

(in Corpus Inscriptionum Latinarum, VI, 2357)


Hospes, ad hunc tumuli ni meias ossa precantur,
nam, si vis huic gratior esse, caca.
Urticae monumenta vides; discede, cacator.
non est hic tutum culum aperire tibi.

(ibidem, IV, 8899)


Ces traductions originales, dues à Lionel-Édouard Martin, relèvent du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de les diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :