Renate Schmidgall (née en 1955) : Ma chambre est la réplique / Mein Zimmer gleicht


Ma chambre est la réplique d’un champ de bataille :
J’ai regardé dans le passé où

Oncle Tolja mangeait des melons au sel,
où la mer bruissait dans le coquillage.

J’ai pris part à des combats à l’étranger.
J’ai traversé avec la troupe à cheval

la Volhynie. Sur la table
on voit encore les marques des sabots.


Mein Zimmer gleicht einem Schlachtfeld:
Ich habe in die Vergangenheit geschaut, wo

Onkel Tolja Zuckermelonen mit Salz aß,
wo in der Muschel das Meer rauschte.

Ich war in fremde Kämpfe verwickelt.
Ich bin mit der Reiterarmee durch

Wolhynien gezogen. Auf dem Tisch
sieht man noch die Hufspuren.


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :