Kerstin Becker (née en 1969) : Pommes de terre / Erdäpfel


Bêtes à vertèbres aux reins voûtés
nous nous courbons arquons poignons
l’adhérente fraîcheur des mottes
ongles en deuil glanons
des rogatons creux

grattons ratiers bronchons
lin bâtard aux lèvres
nous nous lançons du rond
comme perles de sucre où mordre
entre les sillons
vers l’inépluché.


Wirbeltiere mit den krummen Rücken
bücken wir biegen uns fassen
die Kühle klebender Klumpen
Trauerränder wir stoppeln
Hohlgenagte

stochern Mäusen nach stolpern
Ackerschmalz auf den Lippen
werfen uns Runde
wie Liebesperlen zu beißen
zwischen den Furchen
ins Ungeschälte


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

%d blogueurs aiment cette page :