Jean Second / Johannes Secundus (1511-1536) : Je veux vivre le temps fleuri de la jeunesse

Le reste de ma vie, je le passerai donc
Sans soupirer d’amour, et le Dieu – et le Dieu –
N’échauffera mon sang comme c’était sa règle ?

Vite – je ne veux plus de ce calme apathique –
Vite, de main lascive envoie tes dards, Enfant,
Dans ce cœur sans défense – et fais vibrer ton arc.

Entre rixe et baisers, rires et larmes lourdes,
Entre espérance et crainte, entre vie et trépas,
Je veux vivre le temps fleuri de la jeunesse.

Ergone vitae quod superest meae,
Suspiriosis liber amoribus
Degam ? nec in venis calebit
Ille meis Deus ut solebat ?

Jam jam remissi poenitet otii ;
Jam, jam proterva spicula dextera
In pectus hoc, inerme pectus,
Sparge puer resonante nervo.

Vivamque rixas inter et oscula,
Interque risus et lacrimas graves,
Spemque et metus, vitam necemque,
Tempora floridulae juventae.

(Odarum liber primus, X, in Delitiae poetarum belgicorum […] illustrium, tome IV [Francfort, 1614] p. 309)


Cette traduction originales dues à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

D'autres poèmes de Jean Second sur ce blog ici et .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :