Porcius Licinus (vers – 100 av. J.-C. ?) : l’amour incendiaire

Vous qui gardez moutons, agneaux (leurs doux petits !)
Vous demandez du feu ? – Du feu ? Venez, j’en suis !
J’incendie les forêts si j’y touche du doigt,
J’enflamme les troupeaux, et tout ce que je vois…


Custodes ovium tenerae propaginis, agnum,
quaeritis ignem? ite huc. Quaeritis? ignis homo est.
Si digito attigero, incendam silvam simul omnem,
omne pecus flamma est omnia qua video.


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.


D'autres épigrammes de la même époque 
et sur le même thème sur ce blog :
Valerius Aedituus (fin IIe siècle  – début Ier siècle av. J. C.)
Sulpicia (1er siècle avant JC) :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :