Martial (40-104 ap. J.-C.) : Diarrhée, constipation ?

Qui est Martial ?

D’où vient que Vacerra consume sa journée
Dans les vécés publics ? ‒ C’est qu’ayant pour idée
De se faire inviter, le soir, à banqueter,
Il y vient caqueter, et non pas cacater¹.

¹ : Le troisième vers est une glose qu’il me semble indispensable d’introduire pour préciser le sens. Je prends sur moi de transformer un peu la chute (le latin dit : « Vacerra y vient pour dîner, pas pour y ch*er ») au profit de ce qui me semble essentiel : le jeu sur les sonorités (paronomase), que j’essaie de transposer, et la création verbale, les deux verbes employés par Martial (cenaturio et cacaturio) semblant de son invention (autant qu’est, de la mienne, le verbe cacater).

In omnibus Vacerra quod conclavibus
consumit horas et die toto sedet,
cenaturit Vacerra, non cacaturit.

(in Epigrammaton liber XI, 77)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :