Hilde Domin (1909-2006) : Avec léger bagage / Mit leichtem Gepäck

Qui est Hilde Domin ?

Ne prends pas d’habitudes.
Tu n’as pas droit aux habitudes.
Une rose est une rose.
Mais un chez soi
ce n’est pas un chez soi.

Dis non au bichon-chose
qui te voyant remue la queue
dans les vitrines.
Il fait erreur. Tu n’as
pas l’odeur d’un qui reste.

Une cuiller vaut mieux que deux.
Suspends-la à ton cou,
tu as le droit d’en avoir une
car il est trop pénible
de puiser à la main le chaud.

Le sucre te courrait entre les doigts
comme le réconfort,
comme l’envie,
le jour
où il t’appartiendra.

Tu as le droit d’avoir une cuiller,
une rose,
peut-être un cœur
et, peut-être,
une tombe.


Gewöhn dich nicht.
Du darfst dich nicht gewöhnen.
Eine Rose ist eine Rose.
Aber ein Heim
ist kein Heim.

Sag dem Schoßhund Gegenstand ab
der dich anwedelt
aus den Schaufenstern.
Er irrt. Du
riechst nicht nach Bleiben.

Ein Löffel ist besser als zwei.
Häng ihn dir um den Hals,
du darfst einen haben,
denn mit der Hand
schöpft sich das Heiße zu schwer.

Es liefe der Zucker dir durch die Finger,
wie der Trost,
wie der Wunsch,
an dem Tag
da er dein wird.

Du darfst einen Löffel haben,
eine Rose,
vielleicht ein Herz
und, vielleicht,
ein Grab.

(in Gesammelte Gedichte [1987])


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :