Kurt Heynicke (1891-1985) : Dure nuit / Schwere Nacht

Qui est Kurt Heynicke ?

Dans l’obscurité volettent les heures,
Leur lointain visage envoie de la nuit dessus ton sommeil
Et ton cœur se noie dans la mer du temps.

Tu vas au-travers, sauvage et pressé, de prières bègues,
Tu te vois peureux accroupi au bord de ton existence.
Ceints d’obscurité les murs tombent tous
De leur haut sur toi.

Tu te croirais dans le courant de la minuit.
Sur tes cheveux le savoir jette, amer, l’écorce.
La nuit trop pleine de douleurs t’a fait renaître doucement
Dans les berceurs bras de ta mère.


Im Dunkeln flattern Stunden auf,
Ihr fernes Angesicht senkt Nacht auf deinen Schlaf,
Dein Herz ertrinkt im Meer der Zeit.

Du hastest wild durch stotternde Gebete,
Du siehst dich bang am Rande deines Lebens kauern.
Umdunkelt fallen alle Mauern
Herab auf dich.

Im Strom der Mitternacht erfühlst du dich.
Erkenntnis senkt die Schale bitter auf dein Haar.
Die schmerzenübervolle Nacht gebar dich sacht zurück
In deiner Mutter Wiegenarme.

(in Rings fallen Sterne, 1917)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

%d blogueurs aiment cette page :