Giovanni Pietro Astemio (1505-1597) : La nymphe devenue source

Qui est Giovanni Pietro Astemio ?

Nymphe des bois (Joseph Caraud [1821-1905])


« J’étais nymphe jadis et suis lymphe à présent
____– Torride alors, à présent fraîche ;
Je consumais d’amour et j’éteins maintenant
____– Tendre à cette heure, alors revêche :
Mon poète le sait, qui se mourait dément
____D’amour : désormais sage, il prêche
Poésie en la grotte où fraîchit mon courant. »


Nympha prius nunc lympha, calor nunc frigus, amore
Accendi, exstinguo nunc levis ante gravis.
Scit meus hoc vates, qui insanus amore peribat,
Nunc sanus gelidi fontis ad antra canit.

(in Carmina [Première publication : 1971-72])


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

%d blogueurs aiment cette page :