Catulle (84-54 av. J.-C.) : Haro sur la morue ! (poème 42)

tablettes de cire


Accourez de partout, les hendécasyllabes,
Tant que vous êtes tous, tous tant que vous êtes !
Une horreur de morue pensant m’amuser
Refuse de me rendre, à moi, mes tablettes,
Et vous pourriez de ça vous accommoder ?
Vite, au harcèlement, réclamez mon bien !

« C’est qui ? » demandez-vous. ‒ Voyez-la qui vient,
Moche, et que je te mime ! et que je t’affecte !
Que je te rie d’un air de roquet des Gaules !
À vous de l’assiéger, réclamez mon bien :

Dis, pourrie de morue, tu rends les papiers,
Tu les rends, dis, morue pourrie, les papiers ? 

Ah, tu t’en fiches, bouse, ô claque à putains
Ou s’il est rien de pis dont te désigner !
‒ Mais autant le prévoir : ça n’y peut suffire.
Faute de faire mieux, tâchons d’imprimer
Quelque rouge à son front ferré de roquet.
Criez tous derechef en haussant le ton :

Dis, pourrie de morue, tu rends les papiers,
Tu les rends, dis, morue pourrie, les papiers ? 

Mais ça ne sert à rien, rien ne l’impressionne,
Changeons de stratégie comme de registre
Et peut-être aurons-nous plus de réussite :

Dis, Pudeur, Probité, tu rends les papiers ?


Adeste, hendecasyllabi, quot estis
omnes undique, quotquot estis omnes.
iocum me putat esse moecha turpis,
et negat mihi nostra reddituram
pugillaria, si pati potestis.
persequamur eam et reflagitemus.
quae sit, quaeritis? illa, quam videtis
turpe incedere, mimice ac moleste
ridentem catuli ore Gallicani.
circumsistite eam, et reflagitate,
‘moecha putida, redde codicillos,
redde putida moecha, codicillos!’
non assis facis? o lutum, lupanar,
aut si perditius potes quid esse.
sed non est tamen hoc satis putandum.
quod si non aliud potest ruborem
ferreo canis exprimamus ore.
conclamate iterum altiore voce.
‘moecha putida, redde codicillos,
redde, putida moecha, codicillos!’
sed nil proficimus, nihil movetur.
mutanda est ratio modusque vobis,
siquid proficere amplius potestis:
‘pudica et proba, redde codicillos.’


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :