Maria Luise Weissmann (1899-1929) : Paroles de jeune fille / Das Mädchen spricht


— 1 —

Quelqu’un est sur ma trace en tous parfums des roses,
Pensé-je quelquefois. Et qui me cherche aussi
Dans les lilas en fleurs et dans les campanules.
Mais je ne me sais pas moi-même.

Je vais me tendre afin de lui toucher les mains :
Mes membres, cependant, sont tellement légers
Que toujours, comme un vent, je m’échappe à moi-même.
Je crois n’être pas née encore.

— 2 —

Un jour, cependant, je vais être.
Tout brusquement. Comme d’un astre
La pierre claire choit à terre,
Profond en lui choira mon nom.

Lui qui marchait, avant, lourd parmi les jardins,
Me rêvant, m’a donné visage,
Corps et sourire, quand, croyant, il a crié :
Je me surpris à respirer
Pour mon profond étonnement.

— 3 —

Mais pend devant tout le printemps
Un voile doux comme un automne.
Ou si mes yeux ont viré gris ?
Jamais ne m’éblouit le jour.

Tendre, je me fiais à la terre blafarde,
Oh qu’avait notre amour une proche amertume !
Un jour je deviendrai cette ombre très profonde
Qui l’a contaminé.


— 1 —

Es spürt mich Einer in allem Rosenduft,
Ahne ich manchmal. Und er sucht mich auch
In Fliederblüten und den blauen Glocken.
Aber ich weiß mich selber nicht.

Ich will ihm gerne beide Hände reichen;
Nur meine Glieder sind so unbeschwert,
Daß ich mir immer wie ein Wind entgleite.
Ich glaube, daß ich noch nicht geboren bin.

— 2 —

Einmal aber werde ich sein.
Ganz plötzlich. Wie von einem Stern
Der helle Stein zur Erde fällt,
Wird tief mein Name in ihn fallen.

Der vordem ging durch alle Gärten schwer
Und träumte mich, gab mir Gesicht
Und Leib und Lächeln, als er gläubig rief:
Ich fand mich atmen.
Und erstaunte tief.

— 3 —

Aber es hängt vor allem Frühling
Ein sanfter Schleier wie Herbst.
Oder wurden meine Augen grau?
Nie blendet mich der Tag.

Ward ich der blassen Erde zart vertraut,
Oh unsrer Liebe nahe Bitternis!
Einmal werd ich der tiefste Schatten sein,
Der sie befiel.

(in Das frühe Fest, 1922)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :