Ivan Goll (1891-1950) : La femme infanticide / Die Kindesmörderin

Qui est Ivan Goll ?

Elle avait encore lavé les assiettes à la va-vite,
Plongé dans du café le morceau de sucre subtilisé —
Comme, pensa-t-elle, on cherche autour de soi ce qu’on égare.
Branlant, un chapeau noir passa devant la fenêtre.
Elle monta, courant, dans sa chambre où la pluie frappe au cœur,
Et quand, ardent, parut l’ange, elle eut peur comme un enfant,
Petits bras tendus, disparus tout à fait.
Déjà sous le lit le drap, rouge, roulait vers elle.
Et d’où vint qu’une ferme rêvât dans le matin,
Qu’autour d’un roncier aboyât un chien blanc.
Et que sous son pas le pont rendît comme des vagues.
Dans le ciel roulait, gris, le fourgon cellulaire —
Et d’où vint que le printemps pendît, rose pâle, aux berges,
Et qu’elle ne sût pas qu’elle-même, lourde,
Plus lourde que le drap, clapotait,
Souriait pénétrant dans une eau bienfaisante, douce et sans colère.


Sie hatte schnell noch die Teller gewaschen,
Das Stück gestohlenen Zucker in Kaffee getunkt —
Da dachte sie dran, wie jemand sich umsieht, der etwas verlegt.
Ein schwarzer Hut schwankte im Fenster vorbei.
Sie lief in ihre Kammer hinauf, wo der Regen ans Herz pocht,
Und als der brennende Engel erschien, erschrak sie wie ein Kind,
Die Ärmchen vorgestreckt, die ganz erloschen sind.
Schon rollte das Laken rot unterm Bett hervor,
Und wie das kam, daß ein Bauernhaus im Morgen träumte,
Ein weißer Hund um Brombeerbüsche bellte.
Und daß die Brücke wie Wellen unter ihrem Schritte nachgab.
Über den Himmel fuhr der graue Gefängniswagen —
Und wie das kam, daß der Frühling blaßrosa an den Ufern hing,
Und sie nicht wußte, daß sie selber schwer,
Schwerer als das Laken hinplätscherte,
Hinlächelte in gütiges Wasser, mild und ohne Zorn.

(in Verkündigung : Anthologie jünger Lyrik, 1921)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :