Marion Poschmann (née en 1969) : paysage artificiel 4 / künstliche Landschaften 4

Qui est Marion Poschmann ?

dans les marais d’épuration, nous avons dépassé
un poste de douane strié de rouge et blanc. cet été caniculaire recelait
capsules et bris de bouteilles de bière s’amalgamant
au paysage. notre paradis naturel, emmantelé de
zones tampons boisées, déjà se composait d’un fond d’or embryonnaire.
c’était le vent qui sentait localement les chaussettes et nous suivait.

dans les forêts de pins fortement surveillées tu étais censément
troué de part en part. comme de l’eau usée te pénétrait
la lumière du soleil. en grande partie. c’était ta rengaine habituelle,
tu voulais t’affirmer et n’avais rien qu’une laisse au cou.
Je t’ai berné usant d’emplois trimestriels
et d’une bonne compréhension des lacs et des rivières.


in den Rieselfeldern passierten wir ein rot und weiß
gestreiftes Postenhaus. dieser Hundesommer hortete
Kronkorken, sammelte die in die Landschaft schmelzenden
Bierflaschenscherben. unser Naturparadies, ummantelt von
waldreichen Pufferzonen, bestand bereits ansatzweise aus Goldgrund.
es war der Wind, der hier nach Socken roch und uns folgte.

inmitten stark bewachter Kiefernforsten warst du wahrscheinlich
zur Gänze gelocht. in dir versickerte abwasserartig
das Sonnenlicht. großteils. so ging es dir immer,
du wolltest persönlicher werden und wurdest nur angeleint.
ich überlistete dich mit geviertelten Arbeitsplätzen
und der richtigen Auffassung von Seen und Flüssen.

(inédit)



					

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :