Virgile : Enéide, chant XI

Pourquoi le chant XI de l’Enéide plutôt qu’un autre plus connu ? – Parce que (m’en expliquer n’apporterait rien). Plus intéressant me paraît de préciser les principes guidant la présente traduction : suivre au plus près l’hexamètre virgilien, dans l’ordre de ses termes, quitte à parfois gauchir la syntaxe du français contemporain ; traduire précisément ce qu’écrit Virgile sans gloser ni lénifier son propos ; revenir le plus souvent possible au sens premier des mots latins et le rendre en français.

Pour situer le contenu narratif du chant XI 
par rapport à ce qui le précède :
on va .

Première partie

Deuxième partie

(à suivre)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s