Alexandre Neckam (1157-1217) : Small is beautiful

 

Naissance d'Eve (peinture murale de l’église Saint Pierre de Moutiers-en-Puisaye)

Naissance d’Eve (peinture murale de l’église Saint-Pierre de Moutiers-en-Puisaye)


Neckam fait le point sur son travail de poète encyclopédiste :
il vient d’exposer les grands phénomènes qui régissent l’univers ;
il va expliquer maintenant ce qu’il en est des petits.

[…] J’ai tâché d’aplanir les choses compliquées,
Vainquant le difficile et l’enclosant en vers.
Il me faut maintenant magnifier l’infime :
Le saule s’associe au cèdre indestructible,
Le cyprès, sans dédain, protège l’arbre à fruits,
Et la montagne altière est proche des vallées.

Tel l’oiseau qui, lassé de voler haut dans l’air,
Retourne au sol : vaillant, vers le bas je me tourne.
La sagesse, en l’infime, œuvre et montre ses forces :
Le plus de vie se trouve en de petites choses,
Témoins : moût de moutarde, et myrrhe, fusain, poivre,
Le ciron minuscule et fauteur de disputes,
‒ Guère plus gros qu’un point, provoquant l’ennemi,
Il enlève, vainqueur, lui-même sa victime.
Le gland cache racine et tronc, liège, écorce,
Branches, feuillées, ramure à la cime de l’arbre,
Inclut, par l’étonnant pouvoir de la nature,
Tant de glands, de hêtraies, de rouvres et de bois !
Le vaste toit du hêtre ombreux, qui se fait chambre,
Tityre, où t’allonger*… est inclus dans un gland.
Si le hêtre en entier est inclus dans le gland,
Dans le gland tout entier, c’est là un vieux débat,
Vieux débat, toujours neuf, toujours à titiller
L’intellect, et toujours puissamment titillant.

Observons que d’un grain, ce sont plusieurs qui naissent
‒ Cette force, on l’appelle Hécate ou bien Rhéa.
Comme on sait, quelquefois, sept corps sont enfermés,
Et qui ont forme humaine, en la même semence.
Ajoutons une femme, entière, dans la côte
Du premier homme : un corps, avec tant de morceaux !
Donc dans un morceau d’homme une hommasse était close,
‒ Moins, mettons, le morceau qu’enforcit la raison…

* Neckam reprend ici un des vers les plus célèbres des Bucoliques de Virgile.

Aspera sermoni plano servire coegi,
Et clausi victor ardua lege metri.
Jam fas esse puto magnis subvectere parva,
Stantibus est cedris associata salix.
Protegit et frutices non indignata cupressus,
Mons celsus valli proximus esse solet.
Instar avis quae post sublimem fessa volatum
Tellurem repetit, haud piger ima peto.
In minimis probat exercens sapientia vires,
Nam parvis virtus maxima rebus inest.
Myrrha, siler, piper hoc docet, et contrita sinapis,
Siroque tam modico corpore bella movens.
Vix puncto major congressu provocat hostem,
Et praedam victor subvehit ipse suam.
Glande latent radix, stipes, cum subere cortex,
Rami cum foliis, et coma summa tenens.
Glande etiam claudit naturae mira potestas
Tot glandes, fagos, robora tanta, nemus.
Umbrosum patulae fagi tegmen, recubanti
Quod tibi dat thalamos, Tityre, glande latet.
Sed numquid fagum totam sub glande latere
Tota censebis, ecce querela vetus.
Ecce querela vetus, semper nova, semper acutos
Sollicitans, semper sollicitare potens.

Cerne quod ex uno nascuntur plurima grana ;
Hinc Ops, aut Hecate, dicitur esse Rhea.
Septem, nota loquor, humanae corpora formae
Uno nonnunquam semine clausa latent.
Adde quod in costa protoplasti, respice tantum
Partes corporeas, femina tota fuit.
Sic in parte viri, quamvis tamen excipe partem
Quae ratione viget, clausa virago fuit.

(in De laudibus divinae sapientiae, IV, vers 394-425)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle. Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

D'autres textes d'Alexandre Neckam sur ce blog :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :