Le cyprès (inédit)


Proche de qui ? de nous qui te touchons
manipulons tes fruits tes branches
pour imprégner nos paumes de résine

repousser l’étourneau quand nous quittons
____le soir l’effroi de nos habits
____(de jour miroitants de lumière)
____dans une chambre froide & triste
loin pourtant de l’ossuaire et des sommeils de suie ?

____tandis que tu confortes ton silence
____tendant de nuit pain noir & vin
____aux morts sous terre au ciel aux anges. 

(© LEM 25 09 2018)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :