Les dés (inédit)


Lancer les dés peut donner du futur
une idée plutôt juste : et tout fait sens
dans cette quête d’avenir, nombres,
position des petits cubes
sur la piste en bois ronde
couverte de feutrine et douce à la culbute 

où s’abattant l’ivoire évoque
des horizons de savane et de chasse
et la bête effrayante appelée éléphant
et le cheval du fleuve au derme impénétrable

désormais contenus dans une paume tiède
où se condense également, parmi la mort
et le hasard, toute une vie prophétisée.

(© LEM 24 06 2018)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :