Clair de lune


Nous avons dormi toute cette lune
l’un dans les bras de l’autre,
les murs ont épelé nos prénoms au passage –

et nous fûmes dociles
à la déclivité
quand nos peaux confondues
glissèrent des miroirs,

libérant notre argile à l’appel de la terre.

(© LEM 2010)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :