Martial (40-104 ap. J.-C.) : Vivre dans le plaisir

Qui est Martial ?


Toi dont les compagnons se soucient tendrement,
Liber, digne de vivre un bonheur incessant,
Fais que sage, et briller d’amome¹ d’Assyrie
Tes cheveux couronnés d’une coiffe fleurie,
Obscurcis de vin vieux ton verre opalescent,
Réchauffe ton lit mol d’un amour caressant.
Qui vit ainsi, meurt-il dans la force de l’âge,
Pousse plus loin son temps qu’il ne l’a de bornage².

¹ : Il s’agit d’une plante aromatique servant de base à un onguent dont les Romains s’enduisaient les cheveux lors de festivités privées.
² : Le mot à mot dit : « fait plus longue sa vie qu’elle ne la lui a été donnée [par les dieux] »

Liber, amicorum dulcissima cura tuorum,
__Liber, in aeterna vivere digne rosa,
si sapis, Assyrio semper tibi crinis amomo
__splendeat et cingant florea serta caput;
candida nigrescant vetulo crystalla Falerno
__et caleat blando mollis amore torus.
Qui sic vel medio finitus vixit in aevo,
__longior huic facta est quam data vita fuit.

(in Epigrammaton liber VIII, 77)


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.

 

Horace, Odes, I, 9 (Vides ut alta stet niue candidum)

Tu vois comme il est blanc d’épaisse neige,
le Soracte – les bois sont à la peine,
____dépourvus de leur faix, le gel
____retient, piquant, le cours des eaux.

Chasse le froid : dépose dans ton âtre
des bûches à foison, et tire – foin
____de l’avarice ô Thaliarque ! –
____du vin vieux d’un cruchon sabin.

Laisse le reste aux dieux : après qu’ils ont
calmé les vents sur la mer écumeuse
____où ils luttaient, ni les cyprès
____ne bougent plus ni les vieux ornes.

Ne cherche pas ce que sera demain ;
de tous ces jours que le sort te réserve
____tire profit ; ne te refuse,
____petit, douces amours ni danses,

Tant que la canitie morose est loin
de ta verdeur. Pour l’heure, Champ de Mars,
____places, doux chuchotis nocturnes
____sont rendez-vous à convoquer,

Pour l’heure aussi rires charmants – mais traitres ! –
d’une fille cachée dans un coin sombre,
____et gage qu’on vole à un bras
____ou à un doigt – peu combattif.


Cette traduction originale, due à Lionel-Édouard Martin, relève du droit de la propriété intellectuelle.  Il est permis de la diffuser, à la condition expresse que le nom du traducteur soit clairement indiqué.


Vides ut alta stet niue candidum
Soracte nec iam sustineant onus
__siluae laborantes geluque
__flumina constiterint acuto?

Dissolue frigus ligna super foco
large reponens atque benignius
__deprome quadrimum Sabina,
__o Thaliarche, merum diota.

Permitte diuis cetera, qui simul
strauere uentos aequore feruido
__deproeliantis, nec cupressi
__nec ueteres agitantur orni.

Quid sit futurum cras, fuge quaerere, et
quem fors dierum cumque dabit, lucro
__adpone nec dulcis amores
__sperne, puer, neque tu choreas,

donec uirenti canities abest
morosa. Nunc et Campus et areae
__lenesque sub noctem susurri
__composita repetantur hora,

nunc et latentis proditor intumo
gratus puellae risus ab angulo
__pignusque dereptum lacertis
__aut digito male pertinaci.

D'autres odes d'Horace sur ce site :
%d blogueurs aiment cette page :